vendredi 19 septembre 2014

Vu au Gabon : les saisons

On me dit souvent que les français aiment parler de la pluie et du beau temps. Disons que les Gabonais en ont moins l’occasion étant donné qu’il fait beau et chaud plus ou moins toute l’année. Mais au changement de saison, comme en ce moment, les gabonais y vont aussi de leurs commentaires. On se plaint de la chaleur qui revient, du changement climatique qui avance les saisons, de la galère de prendre le taxis sous la pluie battante… Alors puisque nous en sommes à parler du temps, je me suis dit que je vous ferais bien une petite mise en situation du déroulement des saisons dans mon pays d’accueil. 

palmier2En ce moment, alors que la France rentre tout doucement dans l’automne, le Gabon rentre en petite saison des pluies. Il commence à faire plus chaud. Hier, nous avons eu notre première vraie grosse pluie. Paradoxalement, c’est aussi pendant cette saison que nous avons les plus belles journées, pleines de soleil qui brule. C’est la saison de la plage et des cocotiers. C’est la saison des premiers coups de soleil. C’est la saison pendant laquelle les tortues marines commencent à pondre sur les plages gabonaises. Cette saison dure environ de mi-septembre à mi-décembre.

petite saison secheVient ensuite la “petite saison sèche”. Je n’ai jamais vraiment remarqué de changement brusque de saison, mais disons qu’il pleut légèrement moins. Il fait toujours aussi chaud. C’est la saison où on se prend à rêver à la neige, au froid, au chocolat chaud et aux chansons de Noël. Si on a de la chance (en tant qu’expat), c’est la saison où l’on retourne au pays perdre en 2 semaines le bronzage durement gagné pendant 3 mois, être content d’avoir froid pendant 5 minutes et puis regretter rapidement le soleil gabonais, arriver en France avec une valise et revenir au Gabon avec 2 de 23,5kg chacune. C’est la saison des atangas. Cette saison commence mi-décembre et dure jusqu’à mi-février.

Pluie

Après cela? La grande saison des pluies, ENCORE PLUS CHAUDE si c’est possible. Et en plus, c’est possible! C’est la saison de la trans-pi-ra-tion. C’est la saison de la voiture (marcher pendant plus de 5 minutes devient une grosse épreuve). C’est la saison pendant laquelle je prends ma douche à l’eau froide et je maudis les coupures d’électricité la nuit qui me privent de mon cher ventilateur. C’est la saison où pendant les grosses pluies, on ne capte plus le signal de CANAL+ et même si on le capte, on n’entend plus le film à cause du bruit de la pluie sur le toit en tôle. C’est la saison où on aime être dans son lit, avec son chéri pendant qu’il y a l’orage dehors.

saison seche

Et pour terminer, parce qu’il y a quatre saisons, comme en France, nous avons la grande saison sèche, qui débute en juin et termine mi-septembre. Les tortues sont reparties depuis longtemps. Mais les baleines à bosses remontent les côtes gabonaises et offrent leur spectacle d’acrobaties. Les écoliers sont en vacances, Libreville se vide au fur et à mesure que les enfants repartent au village. Le travail ralentit, car beaucoup de gabonais prennent leur mois de vacances pendant cette saison. Le temps se rafraichit et le ciel se couvre de nuage. C’est la saison des mangues. C’est la saison où l’on prouve aux gabonais que l’on peut bronzer en France. C’est la saison des mariages. C’est la saison du petit gilet le matin. C’est la saison du temps gris en permanence.

baleine

Le tour du soleil est fait. Vous voyez, même à l’Equateur nous ressentons les saisons.

3 commentaires:

  1. Il est pas passé mon commentaire ? Bref, en gros je disais que c'était un joli article. :)
    MAB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et j'aime bien la photo de la pluie qui descend du toit !
      Toujours moi !

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, ça me ferait super plaisir.